Mon parcours, mes voyages, mes valeurs

Annabelle Bissot

Le Blog

 

Exploratrice dans l’âme, amoureuse de la nature et rêveuse accomplie, j’ai eu un chemin assez conventionnel jusqu’à mes 25 ans, terminant alors mes études en langues et en communication avec succès. À ce stade, je ne savais toujours pas ce que je voulais faire « dans la vie ». Je ne l’avais jamais su et m’étais toujours laissé guider vers ce qui me plaisait le plus tout en veillant à ne pas me fermer de portes, ne réalisant pas encore à l’époque l’importance et la justesse de chaque choix dans ce que l’Univers mettait en place pour moi (rencontres, apprentissages, etc.) et dans ce que j’allais être amenée à faire par la suite. Maintenant je sais que j’étais déjà en chemin même lorsque je me sentais perdue, ce qui m’a appris à avoir une plus grande foi en la vie, en chacune de nos expériences et dans le fait qu’il n’y a pas de hasard.

 

Étant plus jeune, j’étais assez timide et ne m’exprimais qu’à peu de personnes. J’aimais surtout écouter, observer et analyser. Je rêvais beaucoup et étais souvent dans la lune. J’étais, sans vraiment m’en rendre compte, connectée à un autre monde, ce qui souvent m’a fait me sentir en décalage par rapport à mon entourage. J’ai toujours eu un mental très actif et des émotions assez fortes et changeantes. Émotions que j’avais appris à cacher comme je pouvais, tant je ne sentais pas qu’elles avaient leur place. Et finalement, je ne savais pas vraiment quelle était ma place non plus. 

 

Ma première expérience un peu hors-du-commun fut mon année scolaire en Oregon, USA en tant qu’étudiante d’échange. Là-bas, étant hors de ma zone de confort, j’ai commencé à m’ouvrir à moi-même et au monde. Ce fut le début d’un long voyage autant intérieur qu’à travers notre belle planète. De retour en Belgique et après mes années d’études, ma soif de découverte, de rencontres, de nouveaux paysages et apprentissages m’a poussée à m’envoler pour l’Australie pendant 15 mois. Et c’est au cours de ce long séjour qu’il est arrivé, ce déclic que l’on appelle l’éveil. Un aller-simple, sans retour possible, vers quelque chose de bien plus grand que ce que j’avais toujours connu, et qui fut le début d’un chemin de sens et de magie que je n’aurais jamais pu m’imaginer auparavant. C’est aussi à ce moment-là, en 2015, que j’ai assisté à ma première retraite de yoga et de méditation en Nouvelle Zélande. Le début de mon chemin de développement personnel.

 

Après mon retour d’Australie, tout s’est enchaîné. De rencontre en rencontre, de synchronicité en synchronicité, le chemin s’est ouvert avec toujours plus de clarté, de guérison et d’apprentissages. Un nouveau voyage en Amérique Latine en 2016 incluant une diète de 2 mois en Amazonie péruvienne m’a reconnectée à notre Terre Mère et au monde du vivant en général. Peu après mon retour, encore bouleversée par l’incohérence que j’observais alors dans notre société, ma formation en Coaching Mental s’est imposée à moi comme une évidence (encore grâce à des « coïncidences » 😉 ) et de la même façon, en 2017 mon corps m’a menée à ma formation de massage en Inde, à ma plus grande surprise et pour une transformation encore plus grande. Comme je le dis souvent en parlant de cette formation, j’y ai découvert que j’avais des pieds. Oui, j’ai pris conscience de la partie inférieure de mon corps, ce qui fut le début d’un meilleur ancrage, sur lequel il allait encore pourtant falloir travailler beaucoup… Suivant encore les élans de mon cœur, je suis repartie en Inde en 2019 pour me former à la méditation et ai poursuivi avec un voyage de 3 mois au Népal, où j’ai entre autres approfondi ma pratique et mes connaissances sur la méditation et le chamanisme.

 

Au cours de ces 5 dernières années, j’ai plongé en moi pour y découvrir mes blessures, mes peurs, mes mécanismes, mes vies antérieures, et ai commencé un chemin de guérison étant aidée de nombreuses personnes et d’outils toujours plus puissants et plus incroyables les uns que les autres : astrologie, numérologie, rebirthing, chamanisme, soins énergétiques, constellations familiales, lecture d’âme, libération karmique, Human Design, etc., ainsi que d’autres outils que j’explore et utilise au quotidien: les enseignements de Jacques Martel, la CNV, l’EFT, les fleurs de Bach, les cristaux, les huiles essentielles, etc. Le chant étant une passion depuis toujours, je le vois aussi comme une médecine à part entière. J’ai maintenant appris à mieux comprendre mon corps, exprimer mes émotions et avoir confiance en mon intuition. J’ai également découvert en 2017 que j’étais HP, hypersensible et multi-potentielle, ce que je n’ai pas pris comme des étiquettes mais comme des modes d’emploi qui m’expliquaient enfin mes fonctionnements et me permettaient dès lors de m’accepter davantage et d’agir plus en accord avec moi-même.

 

Le chemin est encore long. Je ne sais que très peu, mais je sais déjà « tout ça ». Des périodes compliquées, il y en aura encore. De la guérison aussi. Mais chaque jour je me réjouis toujours plus de ce que la vie nous apporte et de toutes ces expériences qui me font grandir. 

 

Aujourd’hui, dans une ère où le retour à Soi, à la Nature et à notre souveraineté nous est demandé, j’ai à cœur d’inspirer, d’accompagner, de partager, afin d’aider chacun sur son chemin et de faire ensemble ce grand voyage. Je continue de suivre mes rêves et les élans de mon cœur, car c’est bien cela qui m’a amenée à être qui je suis et à créer ce qui me nourrit.​